Accès Membres

Recherche

Manifestations

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

L'Institut National du Cancer a publié le bilan  de l'activité des laboratoires d'oncogénétique en 2010 :

- pour le gène MEN1, 63 mutations ponctuelles (MP)  de cas index (1ère mutation génétique découverte dans une famille) ont été identifiées ainsi que 46  MP de cas apparentés,

- pour le gène RET, 55 mutations ponctuelles  de cas index (1ère mutation génétique découverte dans un famille) ont été identifiées ainsi que 77  MP de cas apparentés.

Les néoplasies endocriniennes multiples sont des maladies génétiques très rares :  118 familles ont été recensées en France en 2010 et moins  250 cas  identifiés. Ces chiffres sont inférieurs à ceux de  l'année précédente.

Lire la publication de l'INCa : "Synthèse de l'activité d'oncogénétique 2010" (pages 31 et 34)

De 2003 à 2009 inclus, 935 personnes porteuses d'une mutation génétique MEN1 ont été identifiées dont 438 cas index (soit 438 familles) et 887 personnes porteuses d'une mutation génétique RET ont été identifiées dont 336 cas index (soit 336 familles).